Les projets d'aide au développement

Publié le par Association Vivavi (Vivre aux villages)

 

Les actions d'aide au développement réalisées depuis Novembre 2008

 

 

-          Réalisation d’un hangar d’accueil « le Tchouli » du chef au village de Komangou et mise en valeur de la cour du chef

 

-          L’Opération « moto solidaire », portée par 3 associations, TOUNDI BA (donnons leur les conseils utiles), VIVAVI et YALPOA FILS (Entreprise d’entretien et d’équipement de locaux). L’opération comporte une rencontre avec les populations pour faire une sensibilisation sur la scolarisation. Dans la région la plus faiblement scolarisée du Burkina Faso (- de 30% de taux d’alphabétisation) L’opération a permis cette année, de financer l’inscription de 17 élèves dont les parents ont été convaincus par la sensibilisation. Bonne nouvelle, tous ont terminé avec succès l’année scolaire. Les opérations suivantes vont être sur 1 nuit 2 jours afin de parcourir plus de villages.

 

-          Etude sur la Santé au village de Komangou et au campement Peulh

 

-          Colloque sur les mutations sociologiques au Burkina Faso

 

-          Projet Crèche et centre de formation en partenariat avec le lycée Saint Yves.

 

-          VIVAVI a également financé grâce au fond « Aide Au Développement » la quotité pour obtenir un moulin multi fonctionnel. Ce moulin permet de décortiquer les graines des céréales, de les moudre, de produire de l’électricité pour l’éclairage mais aussi de charger des batteries (de téléphones portables surtout). Une économie de 15km pour ces services qui avaient lieu à Fada…Le financement a permi de construire le bâtiment qui va accueillir le moulin, et payer la contribution locale, ainsi que la formation du comité qui sera chargé de la gestion. Le moulin multi fonctionnel est un projet d’Etat, porté et conduit par une association locale, TIN TUA. Hélas, la quotité d’à  peu près 1500€ est un frein pour pas mal de villages qui en on besoin pourtant… Komangou y accède après 3 ans de tentatives avortées de constitution de ce fond par des cotisations des familles.

 

-          Formation de villageois à l’entretien des forages

 

-          FASSOL a permis au titre du projet MORINGA de :

o   mettre en place une seconde unité de 3 000 plants en jardin

o   mettre en place une équipe permanente de 2 personnes en entretien, 2 personnes en cueillette et une personne, ISSA, chargé du suivi immédiat ;

o   former à REO une équipe dans la production de FRANCOISE, qui a 4 ans d’avance…

o   se ravitailler en matériels d’entretien et de cueillette

o   prévoir l’achat d’un séchoir

o   prévoir une sensibilisation de porte à porte après les récoltes. (sensibilisation qui a commencé en novembre et qui se poursuit)

  • projet de forage en partenariat avec l'ADCV


  - Ecole communautaire chez les Peulh


 - Projet de forage sur le site de la communauté Peulh

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article